Tout ce qu'il faut savoir pour apprendre le violon

apprendre le violon

Sa réputation lui vaut d’être considéré comme un instrument aussi mélodieux que difficile à apprendre. Incontournable des grands orchestres, mais aussi des orchestres de chambre et de la musique folklorique, le violon concerne chaque année plus de 11% des élèves inscrits en conservatoire, juste derrière le piano qui en totalise 19%*. Quelles sont les modalités et les prérequis pour apprendre le violon ? Comment dépasser les premières difficultés de l’apprentissage de cet instrument à cordes ? Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur le violon, depuis son origine jusqu’aux compositeurs qui l’ont magnifié.

Le violon, un instrument qui fête ses 500 ans d’existence

Les premiers violons apparus dans la culture européenne dateraient du 16ème siècle, vers 1520. Il s’agit d’un des instruments les plus anciens toujours utilisés dans la musique classique et moderne, dont les prémices trouvent leur origine en Italie. Son anatomie s’inspire notamment de la vièle, un instrument à corde du Moyen-Âge, et de la viola da braccio, une famille de cordes tenues par le bras.

L’une des particularités du violon, tout au long de son histoire, est qu’il a séduit aussi bien les milieux bourgeois que populaires. Considéré comme un instrument dansant et festif, il s’anoblit grâce à la confection de modèles extrêmement qualitatifs, tels que les Stradivarius.

Pour découvrir les morceaux de violon classique qui ont contribué au succès de ce petit représentant des cordes frottées, consultez la sélection de morceaux classiques choisis parmi nos partitions de violon

Quels sont les prérequis avant d’apprendre le violon ?

La difficulté majeure de l’apprentissage du violon est l’absence de frettes sur le manche. Le musicien ne peut se fier qu’à son oreille pour savoir si la position de ses doigts est juste. Les professeurs de violon sont donc généralement contraints de sélectionner leurs élèves en fonction de la qualité de leur écoute. S’il n’est nul besoin d’avoir une oreille absolue, il reste indispensable de pouvoir discerner les aigus des graves, et les notes les unes des autres.

En-dehors de ce point primordial, d’autres prérequis s’avèrent pertinents, quoique non obligatoires :

  • disposer d’une bonne coordination entre les deux mains ;
  • avoir le sens du rythme ;
  • être capable de souplesse dans les doigts et le poignet ;
  • savoir lire les notes ou être volontaire pour apprendre le solfège ;
  • pouvoir conserver une bonne posture, dos droit et bras levés ;
  • disposer d’une concentration suffisante pour la durée d’un cours.

La motivation reste le point clé d’un apprentissage réussi : même avec quelques lacunes, un élève qui aime le violon saura dépasser les difficultés du débutant grâce au concours de son professeur.

Apprendre le violon : bien débuter

Vous vous posez des questions sur les modalités d’apprentissage du violon ? Voici les réponses concrètes aux interrogations les plus fréquentes.

À quel âge est-il possible d’apprendre le violon ?

Il n’existe pas d’âge maximal limite pour apprendre le violon. En revanche, les professeurs d’instruments à cordes se réservent le droit d’effectuer une sélection sur les enfants qui n’ont pas encore assez de maturité pour s’adonner à cet apprentissage exigeant. Si l’âge idéal pour débuter se situe entre 6 et 8 ans, il s’établit surtout en fonction du profil de chaque élève.

Quel que soit l’âge auquel vous débutez, vous retrouverez certainement dans votre cursus quelques-uns de ces morceaux incontournables pour débuter le violon. La fierté de pouvoir jouer une pièce célèbre dès la première année est une belle récompense aux efforts fournis !

Où prendre des cours de violon enfant ou adulte ?

La voie royale de l’apprentissage du violon passe par le conservatoire ou par une école nationale de musique. Certains établissements proposent des cours adaptés aux adultes, qui nécessitent un petit examen d’entrée. Du côté des enfants, la concurrence s’avère parfois assez rude car le violon est très demandé comme premier choix.

À défaut, d’autres moyens existent pour prendre des cours de violon à tout âge :

  • les écoles de musique de secteur ;
  • les associations qui dispensent des cours de violon ;
  • les professeurs particuliers.

NomadPlay, l’application de partitions idéale pour les violonistes

Développée pour les amateurs et les professionnels de la musique, l’application NomadPlay est une référence auprès des violonistes, qu’ils soient débutants ou confirmés. Elle offre une aide à la lecture de partitions minutieuse, entièrement personnalisable, qui s’inscrit volontiers dans le cadre d’un apprentissage du violon classique.

Le catalogue NomadPlay regorge de morceaux de violon accessibles à différents niveaux de maîtrise. Chaque pièce est sélectionnée et enregistrée par des professionnels, de façon à contribuer à la formation juste de l’oreille. En tant qu’élève, vous pouvez jouer votre propre partie tout en bénéficiant d’un accompagnement réalisé par des musiciens et artistes professionnels. Vous avez aussi l’opportunité de découvrir toujours plus de morceaux adaptés à votre niveau.

Le matériel nécessaire la première année de violon

Le débutant violoniste peut au choix acheter ou louer son premier instrument. C’est généralement en accord avec le professeur que les modalités sont définies. Il faut garder à l’esprit que les enfants changent plusieurs fois de taille de violon les premières années, d’où l’importance de ne pas se précipiter dans l’achat d’un instrument qui ne sera que peu utilisé.

En plus de l’archet et de l’étui de transport, le violoniste dispose de colophane, une résine solide qu’il applique sur les crins de l’archet pour en favoriser la glisse. Un pupitre pliable et un sac dédié aux partitions complèteront la panoplie de base de l’apprenti violoniste.

Autour du violon : les compositeurs les plus célèbres

S’intéresser au violon, c’est aussi se prendre de passion pour tous ceux qui ont participé à son succès au fil des années. Que vous cherchiez les plus belles partitions de Vivaldi pour violon (« Les plus belles partitions de …. pour violon ») ou que vous ayez une préférence pour celles du virtuose Paganini, l’offre est si large que vous trouverez sans cesse de nouvelles pièces à écouter et à jouer.

Partagez l’admiration de Brahms pour les plus beaux concertos de Viotti pour violon, et redécouvrez ceux de Mozart ou Haydn, compositeurs phares de la période classique. Vous pouvez également revisiter les grands classiques de Jean-Sébastien Bach au violon sur NomadPlay !

Le romantique et le baroque aussi ont eu leur lot de morceaux pour violon. Il faut ainsi citer Sibelius, Saint-Saëns, Prokofiev ou encore Ravel en tant que compositeurs de pièces pour violon émérites.

 

* Chiffres INSEE, les élèves dans les conservatoires

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les articles qui pourraient vous intéresser

Vie privée

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site et réaliser des statistiques de visite. Vous pouvez accepter l’utilisation des cookies ou choisir de paramétrer les cookies. En savoir plus