Top 10 des plus belles musiques classiques au cinéma

Top 10 des plus belles musiques classiques au cinéma

Pour les amateurs de cinéma et pour toutes celles et ceux qui connaissent ces musiques par cœur mais qui ont parfois du mal à les restituer, voici un top 10 des plus belles musiques classiques au cinéma !

La richesse du répertoire classique n’est pas passée inaperçue des producteurs du 7e art, qui y voient notamment l’occasion de renforcer l’intensité émotionnelle de leurs films. 

1. La Sarabande d’Haendel

Il s’agit probablement de l’une des musiques baroques les plus emblématiques du cinéma. La célèbre Sarabande du compositeur anglais Georg Friedrich Haendel, composée en 1733, est la pierre angulaire du film Barry Lyndon de Stanley Kubrick (1975).

Envie de recréer chez vous toute la profondeur de ces accords ? Nous avons créé une adaptation de La Sarabande d’Haendel pour alto et piano de ce monument du classique sur NomadPlay !

2. La Symphonie n°9 de Beethoven

Pour continuer sur la filmographie de Kubrick – qui savait brillamment recourir à la musique classique dans toutes ses productions – on pourra citer la 9e Symphonie de Beethoven reprise à plusieurs moments d’Orange mécanique (1971). On retrouve notamment son final éclatant, l’Hymne à la joie dans l’une des dernières scènes du film.

Accessible à tous les musiciens, y compris les débutants, vous pouvez vous aussi interpréter le final de la IXe avec nos musiciens : 

3. Ave Maria de Schubert

On ne pourrait pas parler de musique classique et de cinéma sans parler de Fantasia (1940) des studios Disney. La bande originale est composée uniquement d’œuvres du répertoire et constitue ainsi une très belle introduction à la musique classique pour les enfants. 

On retrouve notamment des musiques de ballets comme Casse noisette de Tchaïkovsky ou Le Sacre du printemps de Stravinsky, mais aussi L’Apprenti sorcier de Paul Dukas et le magnifique Ave Maria de Schubert, illustré par des images poétiques qui séduiront petits et grands.

Pour aller plus loin, avec NomadPlay vous pouvez jouer l’Ave Maria dans différentes adaptations instrumentales :

4. Danse hongroise n°5 de Brahms 

En 1940, sortait également l’incontournable Dictateur, dans lequel Charlie Chaplin crée une scène de rasage rythmée par une version endiablée de la Danse hongroise n°5 de Brahms.

Vous pouvez aussi recréer la scène chez vous en troquant les instruments de barbier pour un piano et interpréter la Danse dans sa version d’origine pour piano quatre mains !

5. La Flûte enchantée de Mozart

Difficile d’envisager un tel article sans évoquer Amadeus de Milos Forman (1984). On aurait pu citer l’intégralité du répertoire mozartien pour prolonger ce biopic devenu culte, mais dans le cadre de cet article, nous avons préféré nous concentrer sur l’un des airs d’opéra les plus connus : l’air de la reine de la nuit.

Si votre voix ne vous permet pas d’arriver à ce niveau de virtuosité, vous pouvez accompagner le Quatuor Zaïde et vous essayer à une adaptation pour violons, alto et violoncelle de La Flûte Enchantée de Mozart !

6. Le Prélude n°4 de Chopin

Outre son intérêt historique, Le Pianiste (2002) est une très bonne occasion de redécouvrir certaines des plus belles pages du répertoire pour piano de Chopin, parmi lesquelles le quatrième Prélude de son opus 28.

Redécouvrez cette oeuvre emblématique grâce à la partition interactive au piano du Prélude n°4 de Chopin !

7. Le 2e mouvement du Quintette avec clarinette de Mozart

Out of Africa (1985) de Sydney Pollack figure désormais parmi les grands classiques hollywoodiens. On y retrouve également le magnifique Adagio du Quintette avec clarinette de Mozart, régulièrement repris dans sa version symphonique par toutes les grandes phalanges du monde.

La partition de l’Adagio du Quintette avec clarinette de Mozart est disponible sur NomadPlay !

8. La Lettre à Elise de Beethoven 

Certains réalisateurs comme Quentin Tarantino reprennent parfois une même œuvre dans plusieurs films. Ainsi on retrouve La Lettre à Elise (aka Für Elise) dans Inglorious Basterds (2009) mais aussi dans Django Unchained (2012).

Un air intemporel que l’on se devait de citer dans le cadre de ce top 10 !
Jouez et rejouez la partition de La Lettre à Élise de Beethoven sur NomadPlay.

9. L’Arrivée de la Reine de Saba d’Haendel 

Si l’oratorio baroque, Solomon, dont est tiré cette sinfonia est moins connu du grand public, “L’Arrivée de la Reine de Saba” ne vous sera peut-être pas inconnue puisqu’elle figure dans la bande originale de la comédie britannique Quatre mariages et un enterrement (1994).

Les amateurs de séries françaises l’auront probablement également entendu à plusieurs reprises dans Dix pour cent.
Interprétez avec Les Talens Lyriques et Christophe Rousset cette sinfonia énergique, flamboyante et noble.

10. Marin Marais

Nous avons ouvert ce top 10 sur de la musique baroque, nous le clôturons donc avec une des figures principales du répertoire pour viole de gambe, Marin Marais. C’est en effet de ce compositeur qu’est inspiré le personnage principal et mélancolique de Tous les matins du monde (1991) d’Alain Corneau, adapté du roman de Pascal Quignard.

Redécouvrez le répertoire de Marin Marais à travers une vingtaine d’œuvres pour gambistes débutants avec accompagnement au clavecin

À la recherche de nouveaux morceaux à travailler ? Découvrez également nos tops des plus belles musiques de tous les temps. Fan de cinéma, notre top des meilleures musiques de films devrait vous plaire ! Vous débutez au violon ? Voici notre sélection de morceaux incontournables au violon pour débuter !

Vous aussi, interprétez ces grands tubes de la musiques classiques sur NomadPlay. Rejoignez nos musiciens et lancez la partition. C’est parti !

Filmographie :

  • Barry Lyndon, de Stanley Kubrick (1975)
  • Orange mécanique, de Stanley Kubrick (1971)
  • Fantasia, des studios Walt Disney (1940)
  • Le Dictateur, de Charlie Chaplin (1940)
  • Amadeus, de Milos Forman (1984)
  • Le Pianiste, de Roman Polanski (2002)
  • Out of Africa, de Sydney Pollack (1985)
  • Inglorious Basterds, de Quentin Tarantino (2009)
  • Django Unchained, de Quentin Tarantino (2012)
  • Quatre mariages et un enterrement, de Mike Newell (1994)
  • Tous les matins du monde, d’Alain Corneau (1991)

Sources:

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les articles qui pourraient vous intéresser

Vie privée

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site et réaliser des statistiques de visite. Vous pouvez accepter l’utilisation des cookies ou choisir de paramétrer les cookies. En savoir plus